© 2017 Victoria Niki

L'espace de la liberté

2019

(Vue de l'exposition "Des Chemins" s'inscrivant dans la saison du dessin Paréidolie et dans le projets "Des marches, démarches" initié par le Frac PACA)

200 cm x 150 cm x 150 cm

Installation, latex, bois, lièrre, lumière, son

1/1

Entre loisir et précarité, la tente a été le premier habitat construit par l’humain. C'est une peau, un espace mental, un monde intérieur que nous ne pouvons que deviner selon les ombres et les lumières qui s’en échappent.

La tente est le lieu du rêve et de la pensée. À l’intérieur une voix habite l'espace, elle raconte ce que la marche représente pour moi.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now